Search

"Quand le Temps et le Prix entrent en résonnance, le changement est inévitable"

W.D Gann

 

Home

Les Krachs Boursiers sont rares

 

 Les Krachs boursiers sont rares même si les journaux en parlent beaucoup et si la psychologie collective croit régulièrement les voir arriver.

Krach vient de l'allemand "Krach", qui signifie bruit, craquement. Le sens par extension "effondrement boursier" date de l'effondrement de la Bourse de Vienne, le 9 mai 1873.

L'expression "krach boursier" désigne un effondrement brutal et spectaculaire des cours valeurs cotées sur un marché financier. Il est dû à un afflux massif d'ordres émanant d'investisseurs prêts à vendre leurs titres à n'importe quel prix. En général, on parle de krach lorsque les cours baissent de plus de 20% en quelques jours. On parle de correction pour des baisses de l’ordre de 10%.

Les astrologues prédisent souvent de fortes corrections voire des Krachs boursiers. Sans doute plus qu’il ne survient de Krachs dans la réalité. Il est intéressant de mesurer statistiquement depuis 1928, sur le Dow Jones, le nombre de hausses et de baisses MAXIMUM (c’est-à-dire l’écart entre le plus haut et le plus bas), sur un mois calendaire (entre le 1er et le 30 ou 31) et sur un trimestre calendaire (ex. du 1er Janvier au 31 Mars pour le 1er Trimestre):

  •           d’au moins 10%
  •           d’au moins 20%

 

Il existe bien sûr un biais calendaire, une baisse peut avoir lieu entre le 10 d’un mois et le 10 du suivant, mais ce type de calcul demande des formules beaucoup plus complexes.

 

Les résultats sont les suivants :

Period 1928-2013

#

Nb > +10%

Nb >

-10%

Nb >

+20%

Nb >

-20%

Nb Years (Années) analyzed

85

       42    

       16    

       21    

           6  

Nb Quarters (Trim.) analyzed

340

         96  

         65  

         17  

           20  

Nb Months (Mois) analyzed

1020

         52  

         62  

           8  

           12  

 

 Le nombre de corrections mensuelles de plus -10% est de MOINS de UNE par an. On en voit en effet 62 sur les 85 années analysées. Et si exclut la période noire 1928-1940 (35 mois présentant un solde négatif de plus de 10% !), il reste 27 mois avec un solde d’au moins -10% pour 72 années. Depuis 1940, les corrections de plus de -10% sur un mois calendaires sont donc rares, elles se produisent moins d’une fois tous les 2 ans.

 

Le nombre de corrections mensuelles de plus de -20% est encore plus faible, puisqu’il est de UNE tous les 7 ans. On en voit en effet 12 sur les 85 années analysées. Et si exclut la période noire 1928-1938 (8 mois présentant un solde négatif de plus de -20% !), il reste 4 mois avec un solde d’au moins -20% pour 74 années. Depuis 1938, les corrections mensuelles de plus de -20% sont donc rares, elles se produisent environ une fois tous les 14 ans. En fait, on peut même les citer toutes les 4, il s’agit de :

 

  • Mai 1940
  • Octobre 1987
  • Octobre et Novembre 2008

 

Il faut donc des circonstances exceptionnelles pour qu’un krach se produise, il existe donc des aspects en astrologie mondiale qui pourraient faire penser à un krach mais qui n’en occasionnent pas. Ce que le groupe d'étude MAGI appelle le "Raincloud "effect: on voit parfois de gros nuages noirs dans le ciel... mais il ne pleut pas.

 

Si on étend la période considérée au trimestre :

Le nombre de corrections de plus de -10% sur un trimestre est quasiment identique à celui des corrections mensuelles, puisqu’il est de MOINS de UNE par an. On en voit en effet 65 sur les 85 années analysées (au lieu de 62). Et si exclut la période noire 1928-1940 (21 Trimestres présentant un solde négatif de plus de -10% !), il reste 44 Trimestres avec un solde d’au moins -10% pour 72 années. Depuis 1940, les corrections trimestrielles de plus de -10% sont donc rares, elles se produisent environ une fois tous les 1 an et demi.

Le nombre de corrections trimestrielles de plus -20% est de UNE TOUS LES 4 ANS. On en voit en effet 20 sur les 85 années analysées. Et si exclut la période noire 1928-1940 (9Trimestres présentant un solde négatif de plus de -20% !), il reste 11 Trimestres avec un solde d’au moins -20% pour 72 années. Depuis 1940, les corrections de plus de -20% sont donc rares, elles se produisent environ une fois tous les 8 ANS.

 

 

Voilà les dates et les chutes:

 

 Largest Qterly DJ drops

 Ce tableau peut fournir une excellente base de départ pour analyser les causes de départ de violents mouvements baissiers, au jour prés, ce qui est précieux pour un astrologue. Il est complété par un tableau du même type pour les hausses:

 

Largest Qterly DJ rises

 

Ephemeris

Leo
Sun in Leo
28 degrees
Capricorn
Moon in Capricorn
3 degrees
Waxing Gibbous Moon
Waxing Gibbous Moon
9 days old
Powered by Saxum
Go to top